Sur les routes du Brésil

São Paulo
Ville d’arrivée sur le continent Américain mais également début de l’aventure.
Sao Paulo étant une très grande ville, je souhaite y passer le moins de temps possible afin d’être au plus vite au contact de la nature et en route pour ma traversée.

 

Foz do Iguaçu
Avec ses 257 chutes, le parc national de l'Iguaçu a été inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO en 1984. A la frontière entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil, elles s’étendent sur plus de 2'700 mètres. Trois fois plus grandes que les chutes du Niagara, elles sont également plus belles et plus impressionnantes que ces dernières.

 

Campo Grande et sa région
Le Pantanal est la plus grande zone humide de la planète (s’étendant sur plus de 200’000 km2) devant les marécages africains du Saad le long du Nil, du delta central du Niger et du delta interne de l'Okavango. La faune du Pantanal est considérée comme l’une des plus riches de la planète.

Bonito, due à une forte concentration en carbonates (qui permet la cristallisation des impuretés en un temps record), ses eaux sont cristallines, transparentes à plus de 40 mètres dans des fonds colorés (bleu, vert, marron, rouge). Une impressionnante quantité de poissons d’eau douce, plus insolites les uns que les autres y évoluent en toute quiétude.

 

Corumba
La dernière ville de taille moyenne avant la frontière entre le Brésil et la Bolivie. Elle sera donc l’une des dernières étapes brésiliennes, celle qui me permettra d’atteindre la Bolivie.